ct

Microsoft

La domination d'Android : Bientôt contesté par Windows Phone

Les investissements de Microsoft avec Nokia et d'autres constructeurs, semblent porter leurs fruits sur les marchés. Selon un rapport du cabinet d'analyses NPD auprès des utilisateurs de Smartphone et des personnes pensant acheter un smartphone dans les six prochain mois, Microsoft semble être en tête avec son Windows Phone. 44% des amèricains envisagent le Windows Phone comme une éventuelle possibilité. Windows Phone pourrait donc devenir une menace pour Android et Apple. L’OS de Microsoft dont la prochaine mise à jour importante est annoncée pour la semaine prochaine ou la suivante au plus tard, accompagnée du lancement de plusieurs nouveaux modèles de smartphones semble donc être sur la bonne voie pour prendre son envol.

Windows 8 :le démarrage

Après avoir parler des grandes lignes du projet Windows 8 lors de la conférence Build, Microsoft revient à des points de détail plus précis par l'intermédiaire de son blog dédié. Aujourd'hui, l'éditeur a choisi d'expliciter ses choix relatifs aux écrans de la séquence de démarrage de Windows.

Depuis des années, on sait que Windows s'ouvre sur une page au look DOS émanant du BIOS de la machine, avant d'enchaîner par un écran de chargement du système, puis par l'affichage de ce dernier. Amené à prendre place sur des terminaux toujours plus mobiles, profitant eux mêmes de la démocratisation de technologies comme le stockage sur mémoire Flash (SSD), Windows se devait selon Microsoft d'en finir avec cet héritage vieux de trente ans.

Dans la mesure où le système deverait fonctionner sur des tablettes souvent dépourvues de clavier, il fallait également intégrer aux différentes options de démarrage ainsi qu'à l'environnement de récupération Windows la prise en charge des écrans tactiles, et donc doter ces dernières d'une interface adaptée. Sans surprise, les icônes carrées et le clavier virtuel rappellent ici l'environnement Metro. Les options de type multi-boot (choix entre deux systèmes) ou démarrage depuis un périphérique en profiteront également.

Windows 8 : Les applications x86 ne seront pas ARM-compatibles

Malentendu ou changement de stratégie ? Des responsables de Microsoft viennent de reconnaître que les applications Intel x86 ne seront pas compatibles avec les machines à puce ARM sous Windows 8. Ils invitent de ce fait les développeurs à porter eux même les leurs à cette architecture processeur nouvellement supportée.

Mercredi passé, durant le meeting annuel avec les analystes financiers, le président de la division Windows Steven Sinofsky a balayé d'un revers de main les attentes des journalistes et des développeurs, nourries par l'affirmation officielle préalable que toute application Windows 7 sera compatible Windows 8.

Une affirmation à propos de laquelle Sinofsky estime qu'il était incorrect de supposer un quelconque support sur l'architecture ARM, alors qu'aucune machine Windows 7 n'y était compatible.

Cependant, la confusion a été entretenue par la réponse de Microsoft à une déclaration d'Intel, faite par ce dernier à ses investisseurs, y affirmant que les applications existantes n'allaient pas être compatibles avec Windows 8.
Ce à quoi Microsoft avait rétorqué, qualifiant ces propos d'« inexacts et malheureusement trompeurs ».

Mais cette absence de compatibilité ne découlerait pas d'une impossibilité technique. Des contraintes de performances et de sécurité seraient derrière ce probable revirement de stratégie.

Lire la suite

×