ct

Google

Google Maps devient en partie payant

Le géant de l'Internet californien veut faire payer les gros utilisateurs de Google Maps, après des années de gratuité. Une nouvelle politique annoncée en avril dernier mais qui a du mal à passer.

Google Documents, le service de messagerie Gmail, la recherche internet classique... Depuis sa création, un des points forts de Google a été de proposer des services performants et gratuits. Un temps qui semble révolu pour une partie des utilisateurs de Google Maps, le service de cartographie. Une annonce faite en avril mais appliquée depuis peu. Seuls les gros "consommateurs" concernés

Lire la suite

Google : un futur magasin de musique en ligne

Le moteur de recherche serait sur le point de lancer un service de musique en ligne qui s'adosserait à son réseau social Google+. Il permettrait d'écouter gratuitement une fois les morceaux recommandés par ses amis.

Dans les deux semaines à venir, le monde de la musique en ligne pourrait compter un nouvel acteur, en la personne de Google. Selon le Wall Street Journal, le moteur de recherche s’apprête à lancer le service Google Music Store sur le territoire américain. Il proposerait d’acheter des titres au format MP3, pour environ 99 cents l'unité, qui pourraient ensuite être téléchargés sur n’importe quel terminal.  Cette plate-forme s’appuierait sur le réseau social Google+, permettant ainsi aux membres de recommander et de faire écouter une fois leurs morceaux favoris à leur réseau avant un éventuel achat. Les majors traîneraient des pieds pour rejoindre la boutique mais si les contours du service semblent bien définis, reste encore une inconnue : le catalogue qui sera proposé. Google aurait pour l’instant signé un accord avec Emi, un autre avec Vivendi Universal serait en court. Quant à Sony Music Entertainment et Warner, ils ne souhaiteraient pas participer à l’aventure. Leur absence risque donc de faire perdre beaucoup de son attrait au service.Pour le moteur de recherche, ce projet s’inscrit dans la lignée de Google Music bêta, lui aussi accessible uniquement sur le territoire américain. Il s’agit d’un espace de stockage en ligne, où les utilisateurs peuvent entreposer jusqu’à 20 000 chansons. Ils peuvent ensuite les écouter en streaming depuis n’importe quel terminal disposant d’une connexion à Internet. Seuls les morceaux récemment écoutés sont accessibles hors connexion.
Mais voilà, avant de lancer ce service, Google n’est pas allé voir les majors pour savoir ce qu’elles pensaient d’une telle utilisation de leurs contenus. Ce qui pourrait expliquer leur manque d’entrain à rejoindre sa nouvelle boutique.

Google Chrome 15

Six semaines après Chrome 14, Chrome 15 investit aujourd'hui la branche stable, conformément au rythme de développement. Cette mise à jour, qui n'a de majeure que la numérotation, n'apporte comme prévu qu'un ajustement cosmétique de la page nouvel onglet, en plus du lot habituel de correctifs de sécurité. La page nouvel onglet revisitée, inaugurée il y a un mois dans la branche bêta et peaufinée depuis, prend donc son service auprès du grand public. Cette page, qui s'affiche par défaut à l'ouverture d'un nouvel onglet vide, répartit désormais les éléments autrefois regroupés en trois rubriques :

  La première présente les sites « Les plus visités » sous forme d'une grille de vignettes. S'il n'est plus possible d'épingler un site, on peut à défaut en faire une simili-application par glisser-déposer. Il reste possible d'exclure une page.  La seconde présente donc les « Applications », cette fois sous forme d'une grille d'icônes. Un clic droit sur l'une d'elle permet de choisir le mode d'affichage parmi onglet standard, onglet épinglé, fenêtre ou plein écran. On peut en outre créer et nommer à sa convenance des vues supplémentaires par glisser-déposer. Les onglets ou lots d'onglets récemment fermés sont quant à eux relégués à un menu déroulant en bas à droite de la page.

Parallèlement, Google a revu l'apparence du Chrome Web Store, qui s'émancipe de l'apparence « Web » pour s'inspirer d'une véritable application.
La barre latérale permet de filtrer par catégorie, la colonne centrale chargeant de nouvelles applications à l'infini.

Google+ passe devant Twitter en France

Sur le mois de septembre, Google+ aurait dépassé Twitter sur le Web français, avec une audience estimée à 3,037 millions de visiteurs uniques.
L'ouverture au public de Google+, le 21 septembre dernier, a manifestement réussi au réseau social lancé par le numéro un mondial des moteurs
de recherche. Selon les chiffres Médiamétrie / Nielsen Netratings, Google+ aurait en effet fédéré quelque 3,037 millions de visiteurs uniques
sur le mois de septembre. Le nouveau venu aurait donc dépassé Twitter, crédité pour sa part d'une audience de 2,984 millions de visiteurs uniques.

Google+ profite vraisemblablement de son intégration à la barre de navigation que l'on retrouve sur les principaux sites et services de Google.
C'est notamment par son intermédiaire que sont affichées les notifications liées à l'activité sur le réseau, comme les demandes d'invitation ou
l'ajout aux « cercles » d'autres utilisateurs.
Reste à savoir si le phénomène restera ponctuel, ou s'il témoigne d'un véritable décollage de Google+ en France.

Après Microsoft, Google serait le potentiel repreneur de Yahoo!

Suite au départ de Carol Bartz le mois dernier, le portail Yahoo! se retrouve au centre des attentions et le conseil de direction doit alors subir
la pression des actionnaires s'interrogeant sur l'avenir de la société. La firme embauchera-t-elle un nouveau PDG ou cèdera-t-elle aux tentatives
de rachats formulées par les autres acteurs de l'industrie ?

Ces dernières semaines, nous apprenions notamment que le portail chinois Alibaba, qui détient déjà l'édition locale de Yahoo, a manifesté son intérêt
pour un rachat global de la société de Sunnyvale à plusieurs reprises. En début de mois l'agence Reuters rapportait pour sa part que Microsoft envisageait également d'être de la partie après une tentative échouée en 2008.

Lire la suite

Nouvelle interface Gmail

Après avoir dévoilé sous la forme d'un thème la nouvelle interface de Gmail, Google s'apprête à implémenter celle-ci pour tout le monde.

En présentant son réseau Google+ la firme de Mountain View amorçait une mise à jour majeure de l'interface de ses services web. Du moteur
 de recherche à Google Maps en passant par Google Agenda ou Google Translate, presque tous disposent désormais de la fameuse barre noire
 placée en tête de page et présentent une mise en page jugée plus moderne et plus ergonomique.

Lire la suite

×