ct

L'iPhone 4S suscite déceptions et moqueries

« Bof ! », « Déception », « Pétard mouillé ». Le moins que l’on puisse dire, c’est que les internautes et la presse ne sont pas très
 tendres avec Apple et son iPhone 4S, dévoilé hier, mardi 4 octobre. Une simple recherche sur le hashtag #iphone4S de Twitter le prouve :
 les réactions sont pour le moins mitigées. Une amertume qui a même gagné la Bourse : à la suite de l’annonce, l’action d'Apple a quelque
 peu dévissé.
Pas d’iPhone 5, une conférence assommoir sans Steve Jobs, remplacé par un Tim Cook qui n’a pas complètement convaincu les fans de la Pomme :
les raisons de la déception sont multiples. Et les commentaires d’autant plus nombreux. Le Wall Street Journal explique que, « Malgré l'amélioration
 des composants internes et de nouvelles fonctions logicielles, l’iPhone 4S ressemble physiquement à son prédécesseur et ne propose pas de bond dans ses capacités. La plupart de ses fonctions sont déjà disponibles sur des téléphones concurrents. »
Avant de détailler les propos d’analystes, tous d’accord pour dire que cet iPhone n’est pas à la hauteur des espérances des utilisateurs.
 Des propos assez proches de ceux qu’a publiés Bloomberg. « Apple va devoir prouver ce Noël que c’est ce qui est à l’intérieur qui compte. […]
 Le challenge sera de persuader les consommateurs de passer à un nouveau produit qui ressemble exactement à l’ancien. »
Kara Swisher, du site AllThingsD, enfonce le clou : « Apple a dévoilé un nouvel iPhone aujourd’hui. En quelque sorte. Sauf qu’il n’a pas un écran
plus grand. Qu’il n’est pas plus fin ni plus harmonieux […] En d’autres mots, ce n’est pas un iPhone 5. Oups, après les articles extasiés sur cet
 appareil novateur et idéal et les prédictions – y compris dans nos colonnes – expliquant que ce serait le nom du prochain téléphone d’Apple. »

R0ma1n blog iPhone apple